CATHERINE CASIEZ

NO BLACK’S LAND

L’ODYSSÉE D’UNE MÉTISSE EN FRANCE

À des kilomètres à la ronde, j’étais la seule. C’est par cette phrase que commence mon récit qui n’a rien d’imaginaire. Car j’étais la seule enfant métisse élevée dans un village de Blancs. Ce qui me faisait dire : « Partout où je vais, il n’y a jamais personne qui me ressemble. Les gens ne peuvent pas savoir ce que ça fait. Et ça fait drôle ! » Souvent dans les émissions à la télé, j’entendais : « C’est les plus beaux gosses les métis ! » J’avais donc tout pour être heureuse et le caractère exceptionnel de ma situation aurait pu rendre mon existence originale et peu banale. Ce fut un enfer. Très tôt je découvre la cruauté des enfants et de certains adultes qui me rejettent. Dès l’entrée au CP puis du collège au lycée, je subis le harcèlement scolaire, suivi plus tard du harcèlement au travail. On suit mon parcours de ma naissance à l’âge adulte, au fil de l’évolution de la société, des années 60 à l’ère d’Obama.

Catherine Casiez est née d’un père originaire de la Martinique et d’une mère nordiste et blonde aux yeux bleus. Élevée exclusivement par sa famille maternelle, elle grandit dans un village à la campagne, rebaptisé ” No Black’s Land “, un no man’s land qui semble n’avoir été créé que pour elle, là où il n’y a pas de Noirs et où elle est la seule enfant métisse. Confrontée dès son plus jeune âge au racisme, son nom et son prénom “bien français” n’y changent rien. Elle trouve refuge et réconfort dans les livres, la musique, les films et les séries télé. Mais elle cherche en vain des ouvrages traitant de ce qu’elle a subi : le harcèlement scolaire dû à la couleur de peau. Elle décide alors de relater sa propre histoire.

Description

Format: 15×21 cm

Page: 172

Poids:

Collection: Fawohudie

ISBN: 978-2-38166-035-6

Informations complémentaires

Poids 77 g
Dimensions 19.5 × 12.5 cm

Avis

Il n’y a pas encore d’avis.

Soyez le premier à laisser votre avis sur “CATHERINE CASIEZ”